Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 07:52

Depuis le mois de Septembre, la situation devient plus pressante à Arcachon. Un squatt important a été évacué, des expulsions prononcées par les juges ont été suivies de menaces d'intervention des forces de l'ordre, des familles comme des personnes seules sont à la rue, dormant dans des voitures ou sous des tentes, bien d'autres sont hébergés. M.le Préfet de la Gironde a menacé d'expulsion une personne paraplégique, une famille avec deux enfants a passé près de deux mois dans la rue, avant de repartir vers une autre ville faute de solution, une femme avec un enfant en bas âge également dans une voiture.... Belle efficacité des pouvoirs publics dans leur ensemble!

Notre association a poursuivi son action:  à travers le collectif d'associations autour du problème de l'hébergement, nous avons écrit aux différentes autorités pour réclamer une résidence sociale et un hébergement provisoire en attendant: pas de réponse pour le moment! Nous avons cherché des solutions, entamé l'achat d'une caravane, réalisé un repérage de logements vacants abandonnés... Mais le plus chiquant est le nombre considérable de biens immobiliers publics laissés à l'abandon: deux villas appartenant à EDF, une villa en plein centre, les Affaires Maritimes, divers locaux de la SNCF, plus divers locaux vacants, dont un dans la caserne de Pompiers... Et c'est dans ce contexte que l'on annonce la destruction de la Tour des Chênes, pourtant satisfasante aux yeux des locataires!

ET nous attendons toujours la mise en place du grand plan d'hébergement promis par le gouvernement... Pour le moment, rien n'a changé et le nombre de personnes à la rue augmente, probablement près de 50 sur le bassin d'Arcachon; le sous Préfet a déclaré il y a quelques mois à une association qu'il n'y avait pas de besoins d'hébergement sur le bassin....

RAS!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Entraide33 - dans La vie dans la rue
commenter cet article

commentaires