Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 14:10

Depuis Colbert et son honteux  « Code Noir » tortionnaire, qui règlementa le transfert de millions de noirs vers les Antilles,  la France autoritaire, celle des saigneurs, - toujours pour «raison d’Etat »-, a acquis une  expérience certaine du déplacement des populations souvent contre   leur gré et rarement pour  leur bien : ce furent les « bagnards »  vers Cayenne, les Communards vers l’Algérie, les Tirailleurs Sénégalais vers les tranchées ou le Camp du Courneau à La Teste ,  les juifs du Veld’hiv vers Drancy, les Indigènes du Maghreb vers Monte Cassino et récemment grâce aux ministres zélés, celle des « Roms » et tout « sans papiers », à passer au   «  broyeur de bureau » , ascenseur social efficace et rapide pour passer du bidonville ( éradiqué au bulldozer) à la  « jet set » !

 C’est toujours de l’humain le plus modeste , déstabilisé, changé de « port », déporté  donc, autrefois mis aux fers, menotté, aujourd’hui torturé au moins psychologiquement car humilié, spolié de ses biens dérisoires, privé de savoir pour ses enfants, alors que l’ignorance est source de malheur,  et cela  par une féodalité d’exécutants qui obéissent à l’Etat-employeur, salaire oblige !

Django Reinhart, sinti manouche, est né dans une roulotte en Belgique. Il apprit banjo, guitare et fut excellent violoniste, comme l’épouse du Ministre de l’intérieur Valls.

Sans doute a-t-elle entendu  dans la « Fille de Mme Angot » opéra-comique de Charles Lecoq  le fameux choeur des «Incoyables»: «Ce n’était pas  la peine assurément de changer de gouvernement !» Pourrait-elle le jouer à son Ministre aimé, dans un élan d’humour ?

Avec un  père artiste peintre, une  épouse violoniste, donc homme cultivé, raffiné, sensible à l’enfance puisque père de 4 enfants, comment peut-il arracher de leurs faibles racines  les 240 Roms embarqués en aéroport, expulsés à 15 jours de la rentrée des classes ?

Toujours est- il qu’on s’interroge encore une fois sur les finalités de la « Culture » : rites égoïstes ou  ouverture de  l’esprit à un minimum d’altruisme, au respect des êtres :

Il y a peu de temps en Arcachon, on a appris avec stupeur que celui à qui on aurait pourtant donné Dieu sans confession, Donnedieu de Vabres, qui inaugura l’Olympia avec plaque commémorative du « Ministre de la Culture », était dans une vie antérieure, un  marchand d’armes, de ceux  qui savent si bien fermer les yeux sur le sang et les larmes qu’ils contribuent à faire  verser  ! La « Culture » a des fins dissimulatrices parfois !

 L’Europe a les moyens juridiques et financiers et donc le devoir humaniste de mettre fin à l’interminable et douloureuse « route des Roms » persécutés depuis des siècles, le pire certes  ayant été l’époque nazie, donc choisissons des voies diamétralement opposées et cessons de souiller l’image de la France. Ceux qui ont voté utile, méritent mieux que cela !

Philippe Naud.

photo extraite du forum publié sur médiapart

?modified_at=1344521830&ratio_x=03&ratio

Partager cet article

Repost 0

commentaires